L’avenir est toujours une question qui hante chaque être humain. La curiosité est de la nature humaine la plus profonde. Aujourd’hui, la science a pu révéler les secrets de l’univers, du moins, en quelques parties. L’histoire a connu cependant plusieurs revirements, déclins et effondrements. Sommes-nous toujours sur une pente ascendante ?

La science, source de progrès

Les questions que se posaient l’homme au fil de temps n’ont cessé de croître et ont attisé sa curiosité. Le besoin de comprendre est un besoin humain. La compréhension amène un être à pouvoir anticiper l’avenir. En effet, savoir comment une chose fonctionne permet de prévoir tous les évènements qui devraient se passer. Outre cela, la science a su donner des réponses à des pensées, jadis, inexplicables. En appliquant le fruit de ses recherches, l’homme a pu muter de l’état d’homme des cavernes à l’homme civilisé qu’il est aujourd’hui. On peut ainsi dire que la civilisation dépend de l’évolution de la science. Si l’on regarde partout autour, on peut distinguer clairement ces issus de l’évolution comme les moyens de transport, le logement, l’électricité… Bref, la science est l’outil qui permet de donner à l’humanité un avenir meilleur ou un futur incertain.

La technologie

La technologie diffère bien de son origine étymologique. On connaît par technologie tout ce qui touche de loin ou de près aux fruits de la science. Le progrès technologique a connu ses réels débuts durant les deux derniers siècles et cela est en constante évolution. Aujourd’hui, la technologie fait référence à l’ensemble de techniques embarquées dans la conception d’une chose. Puisque la science évolue, la technologie connaît plusieurs ères. Ce progrès a pour but d’augmenter les performances tout en essayant d’être le plus ergonomique que possible. Cela se traduit actuellement par l’utilisation des énergies renouvelables, l’évolution des téléphones aux smartphones, l’utilisation de la physique en médecine…

Le domaine militaire reste cependant le secteur où on voit le plus la différence entre les technologies des différents pays.

Ceci est nettement regrettable puisque cela donne des autorités à un groupe de personnes. Une évolution ne peut être fait face qu’avec une autre évolution, causant ainsi la course aux armements. L’avenir reste alors une question en suspens. L’humanité saura-t-elle gérer ses profonds complexes de supériorité afin de préserver une évolution dans la paix ?

L’avenir, qu’en est-il ?

Le concept d’avenir est incertain. Toutefois, avec le progrès de nos jours, il est facile d’imaginer un futur où les fruits de la technologie règneraient. Cependant, toutes ces technologies qu’on connait utilisent pour la plupart des sources d’énergie qui peuvent s’épuiser en longs termes. En effet, l’énergie fossile est celle qu’on use le plus actuellement.

Il y a des alternatives comme l’énergie renouvelable ou l’énergie nucléaire.

Néanmoins, l’énergie renouvelable ne permet pas d’avoir les mêmes performances que l’énergie fossile, ce qui signifierait donc un recul en matière de technologie. L’énergie nucléaire quant à elle est délicate à manipuler et il est sûr qu’elle n’est pas à portée de tout le monde. Il y a donc un grand risque de retour aux méthodes traditionnelles dans le futur si on ne résout pas à temps ce problème d’énergie. Le plus grand défi de l’humanité reste cependant la survie. La paix en ce monde ne tient qu’à un fil et les grandes puissances se défient. Ceci est l’autre facette de l’évolution technologique. Prouver qui est le meilleur, la course aux armements, les conventions, tout cela est le fruit du progrès de la science. Il est indéniable que si une guerre s’éclatait, le futur mettra place à un monde où il faudrait revenir aux anciennes méthodes puisque la technologie de chacun s’entre-tuera.